+ de 100 000 hôtels dans le monde Avis clients Meilleurs prix Promotions Sécurisé

Guide de Athènes

Téléchargez le guide de Athènes

Présentation d'Athènes

ATHENES

Athènes est la capitale de la Grèce. Elle est située au sud de la Grèce continentale, à l'est du Péloponnèse. Son port, le Pirée, est le principal point de départ en bateau pour les îles grecques, et la Crète. On peut aussi y embarquer pour l'Afrique.

Athènes fut une des villes les plus importantes de l'antiquité, et tout au long de l'histoire, même sous l'occupation ottomane, elle a conservé une importance, notamment grâce au port du Pirée.

Athènes a accueilli les Jeux Olympiques (JO) de 1896, les premiers de l'ère moderne, puis ceux de 2004.

La ville a connu une croissance importante au vingtième siècle, mais son étendue est limitée par les chaînes de montagne qui l'entourent. Du fait de ces montagnes et de la densité de population, et en dépit des infrastructures de transport en commun mises en place lors des JO, Athènes connaît des problèmes de pollution atmosphérique importants.
 

Histoire d'Athènes 

XIXe - XXe siècle
Dès 1821 et le déclenchement de la guerre d’Indépendance, Athènes fut libérée de l’occupation turque lorsque les troupes s’emparèrent de la forteresse de l’Acropole. En 1826 et 1827, les Turcs assiégèrent l’Acropole, défendue d’abord par le klephte Gouras et Makriyánnis, puis, après la mort de Gouras, par le général français Fabvier. Toutes les tentatives de dégager la ville, menées par Karaïskákis puis, après son décès par l’amiral Cochrane puis le général Church, échouèrent. Les troupes de Rachid Pacha prirent l’Acropole le 27 mai 1827 et y restèrent jusqu’au 12 avril 1833. La ville était quasiment inhabitée lorsqu'elle fut proclamée capitale du Royaume de Grèce le 1er décembre 1834, mais elle fut rebâtie dans les décennies qui suivirent.


Le gouvernement s'installa dans une ville en ruines. Les églises furent reconverties pour accueillir les ministères. Un palais royal (devenu depuis siège du Parlement), que certains architectes auraient souhaité installer sur l'Acropole, fut achevé en 1838 sur la place Syntagma. La reine Amalia créa l'année suivante un jardin botanique (devenu depuis les jardins nationaux) à côté du palais.


En 1845, la ville était encore soit un champ de ruines soit un chantier de construction. De grandes maisons néo-classiques émergeaient de terrains vagues à peine déblayés. Les rues n'étaient pas encore pavées, ni éclairées, ni réellement aménagées.

Pendant la Première Guerre mondiale, la ville fut occupée par des troupes franco-britanniques.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville fut prise par l'Allemagne nazie, le 27 avril 1941, et occupée jusqu’en octobre 1944. Les Allemands organisèrent une famine systématique qui fit de très nombreux morts. Le 3 décembre 1944, le soulèvement communiste commença dans le quartier autour du Théséion. Les Britanniques restaurèrent l’ordre après d’intenses combats de rue et grâce à des renforts venus de Phalère.
La croissance d'Athènes fut très faible pendant les premières années post-guerre. Puis la cité recommença à croître.

L'entrée de la Grèce dans l'Union européenne en 1981 apporta de nouveaux investissements à la ville. Enfin, l'accueil des Jeux olympiques d'été de 2004 a été le moteur de nombreux travaux d'infrastructure.

En 1985, Athènes a été déclarée capitale culturelle de l'Europe.

 

Voir toute l'histoire d'Athènes sur Wikipedia

 

Villes jumelées avec Athènes 

 

 
 

 

 


 

 


Voir tous les hôtels à Athènes